09 86 72 50 64
Amiante avant travaux Essonne

Espace Client

DPE Évry 91000

Intervention express en
région parisienne,
contactez-nous au
06 68 69 99 49

06 68 69 99 49
Diagnostic amiante Versailles Rugby Club Massy Essonne Diagnostic immobilier Corbeil-Essonnes 91100 DPE Massy 91300

Le DPE à la relance ? - 05/01/2018

Face aux critiques récurrentes dont il est l’objet, le diagnostic de performance énergétique fait face à de nombreux défis : fiabilité, manque de sérieux de certains diagnostiqueurs, incitation à la rénovation énergétique, etc. L’année 2018 pourrait être celle d’un second souffle pour le DPE.

Bilan mitigé d’une décennie de DPE

Instauré en 2006, le diagnostic de performance énergétique a atteint une partie de ses objectifs. La classe énergétique des biens immobiliers est en effet désormais considérée comme un critère décisionnel pour les acquéreurs ou les locataires potentiels.

Les résultats du DPE ont même une influence sur le prix de vente des logements aussi bien à la décote pour les plus énergivores qu’à la surcote pour les plus économes. Mais, depuis sa création, le DPE souffre du même mal, régulièrement dénoncé par les associations de défense des consommateurs. Sa fiabilité est souvent remise en cause en raison de logiciels de calcul des estimations non harmonisés, de pratiques peu consciencieuses de la part de certains diagnostiqueurs, ou encore d’une méthodologie ambiguë.

Une réforme du DPE en 2018 ?

Les diagnostiqueurs sont les premiers à reconnaitre les défauts du DPE. Ils appellent à un meilleur contrôle des diagnostiqueurs mais aussi à des réformes en profondeur afin de réduire le nombre de classes énergétiques (7 aujourd’hui). Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a bien compris l’enjeu de restaurer pleinement la confiance dans ce diagnostic, d’autant plus qu’il envisage de déployer un ensemble de mesures incitatives et pénalisantes conditionnées par la classe énergétique des logements.

Son objectif est d’éradiquer à court terme toutes les passoires énergétiques en surtaxant ces dernières (droit de mutation). Mais le ministre a parallèlement fait part de son intention de réformer le DPE d’ici la fin 2018 avec notamment un renforcement de la formation et de la certification et une harmonisation générale de la méthodologie.

Il est en effet inenvisageable de faire du DPE un critère de référence pour la mise en place de mesures en faveur de la rénovation énergétique sans résoudre les problèmes de fiabilité des résultats des DPE.


« Retour aux actualités

Diagnostic immobilier proche de l'Essonne